Marque Tourisme & Handicap : de nouveaux évaluateurs pour la Loire

Créée en 2001 par le Ministère chargé du Tourisme pour les personnes en situation de handicap. La marque nationale Tourisme et Handicap a pour but d’offrir une information fiable et objective de l’accessibilité du tourisme et des loisirs en France.

 

tourisme-et-handicap_jpg-copie.jpg

 

Cette marque de qualité peut être obtenue pour deux à quatre types de handicap pour une période de cinq ans. Il s’agit d’une démarche volontaire de la part des professionnels. Elle peut être demandée par les hébergements, sites touristiques, espaces naturels, équipements sportifs, de loisirs, offices de tourisme, ou encore restaurants soucieux d’accueillir tous les publics sans distinction.

La marque profite à toutes les personnes en situation de handicap qui souhaitent voyager en toute autonomie et ce pour les déficiences motrices, mentales, visuelles ou auditives. Elle s’adresse également à tous ceux qui ont des besoins spécifiques en matière d’accueil : parents avec un enfant en poussette, femmes enceintes, personnes de petite taille, personnes avec des béquilles ou subissant un handicap temporaire.

Un environnement accessible bénéficie à tous : il préserve et favorise l’autonomie, il est facteur de sécurité et de confort d’usage pour tous, gage d’attractivité, de qualité de vie et de service.

Dans le cadre de la nouvelle région, le dispositif mis en place précédemment est abandonné pour laisser place à une nouvelle procédure d’attribution du label, en instituant des binômes d’audit des sites, composés par département, d’un représentant Tourisme et d’un représentant des Associations du Handicap.

Pour répondre favorablement à cette nouvelle orientation 3 personnes, issues de l’ADRT (Nadine DURAND), de la Direction du Tourisme (Cécile ANGELONI) et de Forez Tourisme (Céline ROCHE) ont suivi la formation « Evaluateur Tourisme & Handicap » du 11 au 13 Avril dernier à Lyon, dispensée par Annette MASSON (Présidente de l’Association Tourisme et Handicaps) et Dominique RABET – DR Consultant.

Un programme dense et riche à la fois : contexte, outils, définitions, sensibilisation aux principales déficiences, référentiels, critères du label (multi-sectoriels), outils de l’Evaluateur, suivie d’une mise en situation d’évaluation par binôme.

Ces 3 journées ont été complétées récemment par une journée et demie de formation sur la prise en main de la future plateforme numérisée des référentiels afin d’optimiser la saisie des données sur site et répond à l’expérimentation « DOUBLE D »*

Cette initiative a été engagée par la Direction Générale des Entreprises (DGE) et l’Association Tourisme et Handicaps (ATH) afin de :

  • renforcer l’attractivité de la marque d’Etat pour les touristes et les professionnels ;
  • simplifier et fluidifier le travail pour les tous les acteurs : évaluateurs, CDT/ADT, CRT, DIRECCTE ;
  • économiser du temps et des finances ;
  • renforcer le pilotage stratégique de la marque par la DGE et ATH ;
  • et accroître la lisibilité de la marque.

Des visites de re-clasement et première visite** ont été programmées depuis et notre binôme s’est trouvé confronter à ce difficile exercice d’évaluation où théorie et réalité interpellent parfois. En revanche, le bon sens, l’impartialité et la qualité des référentiels valorisent l’engagement des prestataires motivés pour la marque.

Pour en savoir plus sur la Marque : modalités, référentiels, procédures d’auto-évaluation, démarches… : www.tourisme-handicaps.org

*Depuis le début de l’année, la DIRECCTE est expérimentatrice de la « démarche Double D » de déconcentration et de la dématérialisation de la marque Tourisme et Handicap (TH)               **Pour une première visite in-situ, le binôme doit être composé d’une personne représentant les professionnels du tourisme et l’autre, les associations de personnes handicapées.